Télétravail et cybersécurité : quels sont les risques ?

Grâce à la magie des outils numériques, le télétravail devient plus simple à utiliser et fait la préoccupation de plusieurs entreprises. Il est démontré qu’aujourd’hui près d’un salarié sur trois pratique le télétravail à une fréquence régulière. Vous avez souvent recours à ce mode d’organisation de travail pour répondre aux attentes de vos salariés. Cependant, vous pouvez doter votre entreprise d’un système de sécurité, il y a toujours certaines situations qui l’exposent à une menace informatique. Vous découvrirez dans cet article les risques auxquels votre entreprise s’expose avec le télétravail et la messagerie sécurisée que nous vous proposons.

Que comprendre par télétravail ?

Le télétravail est une pratique professionnelle qui consiste à travailler depuis chez soi à travers différentes plateformes numériques. C’est donc un travail à distance. Cette possibilité est octroyée pour les salariés qui sont en permanente mobilité et ne peuvent ainsi se stabiliser dans les locaux de l’entreprise pour travailler. Pour cela le télétravail devient une nécessité pour ceux-ci. En tant qu’entrepris, vous faites souvent ce choix pour simplifier votre travail collaboratif avec vos employés et pour développer leur flexibilité et bien-être au travail.

Quand le salarié en télétravail devient un danger pour votre entreprise

Installer un télétravail ne consiste pas seulement à déplacer son smart phone ou son ordinateur professionnel chez soi et commencer par travailler. Certes, il n’y a encore rien de plus merveilleux que de laisser travailler votre salarié depuis sa maison ou son espace de travail s’il est en mobilité. Mais des études ont montré que ces salariés sont autant sous pression en télétravail que s’ils sont dans les locaux de votre entreprise. Ainsi ils deviennent la cible de prédilection des pirates informatiques.

L’entreprise peut faire face à une violation de données consécutive au manque de vigilance de l’employé en télétravail. Par exemple, il suffit que le salarié adresse mal un courriel, stocke mal un fichier ou qu’il ne soit pas vigilant sur un mot de passe pour que la cybersécurité de l’entreprise soit fragilisée. Au-delà de ces aspects, les risques peuvent résulter d’autres facteurs quand le télétravailleur s’exerce depuis son espace de working. 

Entre autres, il s’agit :

  • D’un travail sur la base d’un matériel non sécurisé 
  • De l’utilisation d’un réseau non-protégé 
  • De l’envoi et la réception des fichiers sensibles sur des équipements non-sécurisés 
  • Du piratage et de l’espionnage dans les transports communs 
  • De l’usage des réseaux wifi dans certains lieux publics (les hôtels par exemple) 
  • De la navigation sur les sites douteux avec son ordinateur de travail 
  • Du téléchargement sans l’autorisation de la DSI 
  • Du partage des fichiers en PJ avec l’environnement externe de l’entreprise

Le télétravail fait le nid aux hackers à travers les e-mails

Peu importe les outils de sécurité que vous ayez mis en place dans votre entreprise pour les salariés en télétravail, que cela soit les anti-virus, les pare-feux… cette pratique laisse ouvert un champ d’infiltration des hackers. L’e-mail est le principal vecteur qui occasionne la fragilité de votre système de sécurité numérique.

En effet, les expériences ont démontré que l’e-mail a gagné la priorité comme étant un outil de communication professionnelle. Plusieurs organisations y ont recours pour leurs différentes opérations professionnelles surtout quand il s’agit du télétravail. Ce canal qui devrait favoriser une communication sécurisée devient de plus en plus sujette à une menace écrasante d’hacking.

Selon une étude statistique réalisée en France, chaque mois environ 35.000.000 d’e-mails sont échangés avec 25000 tentatives de phishing. Ce trafic est particulièrement spectaculaire chez les entreprises qui incluent une notion d’urgence et de transaction d’argent présentant un lien dans l’e-mail.

Par ailleurs, il y a d’autres formes d’attaques auxquelles votre entreprise s’expose avec vos salariés en télétravail. Il s’agit par exemple du botnet Mukashi qui peut s’attaquer à votre stockage. En considérant toutes ces menaces, il apparait comme une urgence d’éduquer vos salariés sur les risques du télétravail et de faire ce qui est de votre responsabilité. Cela implique que vous devez mettre en place des outils de messagerie à la limite sécurisés.

Notre messagerie sécurisée vous donne une tranquillité d’esprit

Si votre messagerie n’est plus en sécurité, il n’est plus tabou que la réputation de votre entreprise soit entachée. De jour en jour, les boites de messagerie comme outlook, hotmail, gmail et whatsapp sont piégées et peuvent entrainer une fuite de vos données sur internet. Selon une étude, 20 % des entreprises françaises ont été victime d’une cyber-attaque en 2020.

C’est à juste titre que notre société vous propose une messagerie sécurisée qui épargne tout risque d’insécurité de votre entreprise. Vous avez plusieurs raisons d’utiliser cet outil. Mais la principale est qu’il possède un système de cryptage de messages. Ainsi, votre boite ne peut être espionnée sans votre consentement. Elle n’obéit pas aux lois anti-règlement général de la protection des données que constituent le Cloud Act et le Patriot Act.

Comme vous le savez déjà, le télétravail présente plusieurs risques pour votre entreprise. Mais vous pouvez prévenir ceux-ci en optant pour notre service de messagerie sécurisée. Nous vous laissons le loisir de le tester gratuitement. Contactez-nous rapidement pour obtenir votre compte démo !

You may also like