Comment supprimer un scareware et protéger ses données sensibles ?

Un scareware, également appelé faux antivirus, est un logiciel malveillant. Il est nécessaire de savoir supprimer un scareware pour éviter qu’il n’arrive à infecter votre PC. En effet, ce type de programme va utiliser l’ingénierie sociale de votre ordinateur pour causer un choc, qui va vous conduire à penser à l’existence d’une menace. Ces chocs peuvent prendre la forme de bombardements inquiétants de fenêtres pop up. Vous recevrez alors des propositions pour vous protéger de la menace, des invitations à télécharger des logiciels. Mais ceux-ci seront en réalité des indésirables ! Alors comment détecter puis supprimer un scareware si votre ordinateur en est déjà infecté ?

Les avertissements de menaces sont-ils vrais ?

Pour que l’utilisateur télécharge les logiciels malveillants qui sont présentés sous forme d’antivirus, des fenêtres de pops up sont envoyés. Ces pops up vont vous avertir de la présence de virus. Ces menaces sont-elles réelles ? En réalité, ce qu’il ne faut pas faire c’est précisément de télécharger les anti-virus proposés. Par contre, il se peut que l’ordinateur soit effectivement infecté. Il ne faut donc pas ignorer ces avertissements. Le virus n’est pas celui qu’elles vous signalent mais il est toujours mieux de vérifier afin de trouver la meilleure solution à adopter.

Faire attention aux logiciels qui demandent de l’argent

Il est important de noter que les scarewares réclament vos informations bancaires. Le motif qu’ils invoquent est qu’ils vont vous fournir un programme antivirus homologué qui supprimera le virus « détecté ». Ce qui est tellement erroné. Il faut supprimer un scareware sans n’avoir rien à acheter. Car si vous le faites :

  • Les pirates vous permettront d’accéder de nouveau à votre système temporairement, mais reviendront en vous demandant plus de rançon.
  • Vous leur offrez les informations pour accéder librement à toutes vos coordonnées bancaires. Ils pourront également usurper votre identité.

Résultat : cela va conduire à la présence d’un autre type de virus appelé ransomware.

Mettre en place l’antivirus adapté

Sans que vous ne vous en rendiez compte, il se peut que le scareware ait déjà supprimé ou désactivé votre antivirus. Or, pour pouvoir supprimer un scareware il est nécessaire de mettre à jour l’antivirus, ou de le réinstaller. Vous pouvez par exemple vous procurer Microsoft Security Essentials pour une sécurité optimale. Pour les PC disposant de Windows 10, il suffit d’activer et de mettre à jour Windows Defender pour qu’il fasse son travail. Et si vous n’en n’avez pas, surtout choisissez un bon antivirus.

Comment supprimer un scareware ?

Passer d’abord en mode sans échec

  • Redémarrez l’ordinateur en mode sans échec. Pour ce faire, maintenez enfoncée la touche Maj (ou Shift), puis sélectionner « redémarrer » dans la commande marche/arrêt.
  • Lorsque votre ordinateur va vous présenter les divers choix possibles, sélectionnez l’option « résoudre les problèmes »
  • Cliquez ensuite sur « options avancées »
  • Sélectionnez « options de démarrage » puis cliquez sur redémarrer.
  • Enfin, pour pouvoir connecter le PC à internet, appuyez sur F5.

Supprimer ensuite les fichiers temporaires

Pensez ensuite à supprimer les fichiers temporaires grâce à l’outil « nettoyage du disque ». Pour ce faire, cocher l’option « fichiers temporaires » dans la liste des fichiers à supprimer.

Procéder au scan

Grâce à votre antivirus, vous allez maintenant supprimer un scareware. Le scanner peut agir en temps réel ou manuellement. C’est notamment le cas du Scanner sécurité Microsoft qui est intégré à votre ordinateur. Le mieux est d’avoir les deux possibilités. Procédez d’abord à l’analyse par celui qui se fait à la demande puis celui en temps réel. Si le problème persiste, sauvegardez vos données et procédez à la réinstallation de votre système.

Utiliser des patchs

Une fois que votre système aura pu être désinfecté, il faudra s’assurer que votre système d’exploitation soit mis à jour. En effet, les lacunes liées aux systèmes d’exploitation et aux autres applications vont donner au scareware la possibilité d’infiltrer votre ordinateur. Ainsi, les mises à jour, composées de patchs, vont permettre de pallier à ces différentes lacunes. Les mises à jour régulières permettront de supprimer un scareware.

La meilleure protection est celle en amont

Afin de prévenir leur arrivée et de mieux les identifier pour éviter d’avoir à supprimer un scareware, le mieux est toujours d’adopter les bons réflexes. Pour ce faire, il faut utiliser des mots de passe complexes. Pour chaque programme il faut un mot de passe différent, surtout pour les messageries. Ne cliquez jamais sur l’option « se souvenir du mot de passe ». Par ailleurs, le pare-feu de l’ordinateur doit toujours être activé.

Utiliser une messagerie sécurisée

En 2019, près de 2milliards d’enregistrements de piratage ont été publiés. La messagerie sécurisée est alors devenue une option indispensable afin d’éviter les menaces. Nous en proposons aux entreprises qui traitent des données sensibles comme les banques, les compagnies aériennes, les assurances ou les institutions publiques. Par l’utilisation du chiffrement de bout en bout, les discussions sont brouillées et les messages ne peuvent ainsi être décodés que par l’expéditeur et le destinataire.

You may also like