La cybersécurité devient un enjeu national !

Face aux risques accrus des pratiques terroristes dans le cyberespace, tous les gouvernements doivent se protéger. En effet, la cybersécurité est devenue un enjeu national de taille pour éviter la propagation des fake news, l’espionnage et le sabotage informatique. Toutes ces cyberattaques représentent un risque géopolitique et économique. De plus, les attaquants sont difficilement identifiables et mettent en péril les réseaux d’information et de communication utilisés sur l’ensemble d’un territoire par les citoyens, les institutions sensibles, les entreprises et les administrations. Entrons dès à présent dans le vif du sujet !

Quels sont les principaux problèmes rencontrés ?

Actuellement, les gouvernements sont particulièrement visés par les cyberattaques motivés pour des motifs géopolitiques et économiques. Les principaux risques de cyberattaque sont :

  • Les tentatives de piratage des données et d’espionnage auprès des employés de l’État ;
  • Les intrusions dans les systèmes informatique à l’aide de programmes malveillants (chevaux de Troie, les attaques de phishing, cryptovirus et ransomwares) ;
  • Le cyberactivisme, le cyberterrorisme et les attaques qui visent à rendre un serveur, un service ou une infrastructure indisponible à tout utilisateur ;
  • Une panne géante provoquée au sein des systèmes informatiques du gouvernement qui paralyserait toute une société.

Ces cyberattaques se développent en raison :

  • d’une trop faible formation aux enjeux de cybersécurité pour les personnels des administrations ;
  • à l’insuffisance de sécurité dans les partages d’information entre les organismes gouvernementaux ;
  • à une détection insuffisance des menaces sur le territoire national et à un manque de coopération entre les différents pays ;
  • à un manque de sensibilisation du grand public face au piratage informatique ;
  • à un manque de soutien des autorités judiciaires en matière de lutte contre la cybercriminalité.

Pour faire de la cybersécurité un véritable enjeu politique dans un gouvernement, il faut adopter une véritable stratégie de surveillance contre les menaces de piratage et une meilleure sécurisation des données informatiques.

Quel est le dispositif de cybersécurité mis en place ?

Depuis plusieurs années déjà, la France a adopté une stratégie nationale pour la sécurité du numérique. Elle répond à la nécessité de prévenir les cyberattaques avec plusieurs axes de réflexion. 

En effet, la souveraineté nationale doit être protégée contre les risques de cyberterrorisme. 

Les trois domaines gouvernementaux à protéger sont les institutions, l’économie et la sécurité.

En matière de cybersécurité, le gouvernement français s’est doté d’une Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI). Elle doit gérer tous les enjeux liés à la protection des données informatiques. Ainsi, cette agence lutte contre les toutes les formes de cybercriminalité avec la participation active de la police nationale, de la gendarmerie nationale et de l’armée.

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ?

Pour profiter de manière sécurisée des données échangées dans le cyberespace, il convient de renforcer le comportement responsable du gouvernement dans un contexte de cyberdéfense.

Ce comportement consiste à renforcer la coopération entre les institutions et la formation de tous les citoyens face aux risques de cybermalveillance. Il permet également de mieux anticiper les risques de piratage informatique et d’accompagner toutes les victimes de cyberattaques.

Cette aide doit s’étendre auprès de tous les acteurs économiques sur le territoire national et auprès des partenaires étrangers.

Ce que notre entreprise peut vous apporter

Communigate est une société fondée aux Etats-Unis et implantée sur le territoire français. Nous respectons la législation française (RGPD) en matière de cybersécurité des données. C’est la raison pour laquelle nous ne sommes pas soumis à la législation américaine qui permet d’espionner les données informatiques sans aucune autorisation dans le cadre d’enquêtes liées au terrorisme (lois du « patriot act » et « cloud act »). 

Ces deux lois américaines autorisent les autorités américaines à réclamer les données personnelles des internautes à l’intérieur comme à l’extérieur des Etats-Unis. En appliquant le droit européen (RGPD), notre entreprise garantit la cybersécurité de vos données sur Internet.

Nous proposons une messagerie entièrement cryptée et sécurisée dans le Cloud privé afin d’assurer la sécurité numérique de votre entreprise. Nous avons mis en place une solution efficace pour améliorer la cybersécurité de votre entreprise et protéger toutes vos données et celles de vos clients et de vos collaborateurs. 

Qui sont nos clients ?

Nos principaux clients sont des entreprises qui hébergent des données sensibles, comme les banques, les compagnies aériennes, de transport, les assurances, les institutions publiques (éducation, santé, gouvernement, militaire…) etc. Elles ne peuvent donc pas utiliser des messageries dans le Cloud public (Gmail, Outlook, Whatsapp, etc..) qui ne sont pas assez sécurisées. Toutes ces industries règlementées nous font déjà confiance. Pourquoi pas vous ?

En tant que garant de la sécurité de votre entreprise ou de votre institution, vous ne pouvez pas prendre le risque de laisser pirater les données de votre clientèle ou celles de vos fichiers les plus sensibles. Cela peut occasionner des dommages financiers importants et nuire considérablement à votre image et à votre e-réputation. D’autant plus que vous serez tenu comme principal responsable en cas de piratage informatique ! 

En matière de cybersécurité, mieux vaut anticiper les risques et vous faire épauler par des spécialistes. Contactez-nous !

You may also like