Les différences entre crypto-malware vs ransomware

crypto-malware vs ransomware

Pour mieux vous situer dans une comparaison crypto-malware vs ransomware, il est nécessaire de comprendre le sens et la signification de ces programmes malveillants. Apparus très récemment sur internet, ces derniers causent de graves dégâts dans le quotidien des internautes. Les solutions standards de type antivirus ne sont plus aussi efficaces contre eux. Pour une protection optimisée, d’autres alternatives sont à suivre de près comme la messagerie sécurisée.

Qu’est-ce qu’un crypto-malware ?

Considéré comme l’une des dernières menaces en matière de cybercriminalité, le crypto-malware est de plus en plus craint par les usagers de Windows. Particulièrement fallacieux, il a une capacité à s’alimenter au cycle de processeur d’un ordinateur. Ainsi, il n’a pas besoin de logiciel pour rester actif et faire des ravages. Le crypto-malware, autrement appelé cryptojacking, minage malveillant ou cryptolocker, agit silencieusement ce qui lui permet de faire le bonheur des cybercriminels sur une longue durée.

Le cryptojacking a commencé à envahir les navigateurs web et autres appareils comme les PC, les smartphones et les serveurs en 2017. Son but était de fournir le maximum de profits aux hackers à partir du minage des cryptomonaies. En effet, ces acteurs malveillants creusent la puissance de calcul de cette forme de monnaie numérique pour vous soutirer de l’argent. Notez toutefois que le crypto-malware n’affecte pas tous les usagers de bitcoins et autres cryptomonnaies. Seulement, ceux qui utilisent Windows comme système d’exploitation restent vulnérables à son attaque. Poursuivons ensuite notre comparatif crypto-malware vs ransomware 

Qu’est-ce qu’un ransomware ?

La comparaison crypto-malware vs ransomware renvoie aux deux mots composant ransomware : malware et rançon. Le mot « malware » est l’abréviation de « malicious software », un programme malveillant associé à un logiciel dans le but d’accéder à un ordinateur sans que son propriétaire en soit conscient. Le ransomware est donc défini comme un programme silencieux malveillant ayant les mêmes principes que le malware, se déclinant sous forme de keyloggers, de spyware ou de virus.

Le ransomware est destiné à intercepter des informations sensibles sur la victime. Il se peut que son auteur bloque certains programmes ou vous refuse l’accès à votre ordinateur à moins que vous, la personne piratée, n’acceptiez de payer une rançon. Généralement, cette transaction se fait sous forme de bitcoins. Le refus d’obtempérer aura pour conséquences des problèmes d’accès à votre clavier, à votre PC laptop et peut même aboutir au cryptage de vos fichiers individuels. Seuls les auteurs du ransomware peuvent l’arrêter.

Crypto-malware vs ransomware : fonctionnement

Pour continuer dans cette optique de duel crypto-malware vs ransomware, il est nécessaire de comprendre leur fonctionnement. Le crypto-malware est, pour sa part, réputé pour sa capacité à s’installer dans un système d’exploitation à la manière d’un cheval de Troie. Ce sont souvent les systèmes dont la protection présente des failles qui sont victimes d’une telle attaque : des fenêtres intruses apparaissent à l’écran, vos fichiers se verrouillent,… Pour pouvoir reprendre le contrôle, vous aurez à payer le cybercriminel par cryptomonnaie.

De leur côté, les ransomwarse sont très complexes. En effet, ils connaissent plusieurs modes de fonctionnement et sont en constante évolution. Ainsi, il s’avère très difficile de repérer et même de réparer une infection dans un ordinateur en l’absence de solutions de sécurité efficaces. Certaines variantes imitent les fichiers Word ou PDF associés à une commande ou une macro et vous demandent l’exécution de quelques opérations supplémentaires. À la fin, ce sont vos fichiers stratégiques ou externes qui en pâtiront.

Crypto-malware et ransomware : comment se protéger ?

Cette comparaison entre crypto-malware vs ransomware doit aboutir à la compréhension des solutions de protection existantes. En cas d’attaque de crypto-malware, vous ne pourrez que bloquer JavaScript dans votre navigateur pour l’interrompre. Autrement, vous devrez installer des programmes spécialisés sur vos navigateurs, c’est-à-dire ajouter leurs extensions sur Opera, Firefox ou Chrome. Le cas échéant, votre ordinateur ralentira en raison de la présence indétectable d’un crypto-malware.

Une infection de ransomware, par ailleurs, est très difficile à traiter. Vous devrez nettoyer votre PC et restaurer vos données précédemment sauvegardées. Mais n’attendez pas de vous faire attaquer pour adopter de nouvelles habitudes comme le tri de vos emails. Dès à présent, pensez à ne surtout pas ouvrir les pièces jointes provenant d’expéditeurs louches. La mise à jour régulière de vos logiciels peut aussi vous être salutaire car le ransomware raffole des logiciels patchés. Enfin, la sauvegarde de vos données sensibles sur des médias externes isolés est à privilégier.

Pour finir cette comparaison entre crypto-malware vs ransomware, il convient de mentionner que l’option messagerie sécurisée est très efficace contre les crypto-malware et les ransomware. Produit par notre société américaine, mais disposant d’un siège en France, ce programme propose une sécurisation optimisée de votre messagerie. Grâce à un cloud privé pouvant regrouper vos données sensibles, vous disposerez d’un coffre fort inviolable pour éloigner toute menace de piraterie. De plus, vous ne craindrez rien en matière d’investigation pour la raison suivante : le programme est soumis à la législation européenne. Vous êtes une entreprise réglementée et souhaitez tester cette solution gratuitement ? Demandez votre compte démo maintenant.

You may also like