Cloud privé vs cloud public, que devez-vous vraiment choisir ?

cloud privé vs cloud public

En tant que responsable d’entreprise, vous cherchez la meilleure solution pour stocker vos données. En effet, vous pouvez opter pour deux types de stockage : le cloud privé et le cloud public. Alors que le cloud privé vous permet de stocker vos données sur votre propre serveur interne, le cloud public est contrôlé par un prestataire extérieur. Ce dernier héberge vos données via une formule d’abonnement. Plus récemment, le cloud hybride est apparu comme un mixte entre cloud privé et cloud public. En effet, le cloud hybride permet de gérer vos données en interne et de faire appel en même temps à un cloud public. Pour savoir quelle solution choisir entre cloud privé vs cloud public, suivez le guide !

Choisir un cloud computing adapté au budget et à la taille de votre entreprise 

Si vous dirigez une TPE, votre budget est limité et le cloud public semble la solution la plus appropriée. En effet, vous avez la possibilité de louer un espace de stockage de données en fonction de vos besoins. Ainsi, vous évitez d’avoir à investir dans des logiciels coûteux, des serveurs, des data centers, etc. C’est pourquoi le cloud public vous permet de garder la maîtrise de votre budget. Moyennant un supplément d’abonnement mensuel, vous pouvez également faire évoluer facilement vos besoins de stockage en fonction de la taille de vos projets. 

Si vous dirigez une PME ou une plus grosse société, vous avez les moyens d’investir à long terme dans le cloud privé. Cette solution de stockage des données en interne vous permet de garder une maîtrise totale de la sécurisation de vos projets et de votre matériel. Certes, le cloud privé représente un investissement financier plus important que le cloud public. Mais son prix d’abonnement demeure plus stable dans le temps. Et son accès demeure très confidentiel et reste limité uniquement à vos collaborateurs et au personnel de votre entreprise. 

Choisir un cloud computing adapté à un niveau optimal de sécurité

La sécurité de vos données représente un enjeu majeur pour la e-réputation et la sécurité financière de votre entreprise. En effet, vous ne pouvez pas vous permettre d’exposer vos données sensibles face à un risque élevé de piratage informatique. L’accès restreint du cloud privé protège vos données et vous permet de garder le contrôle en interne pour une sécurité renforcée. En plus, le cloud privé possède des normes de certification et de sécurité plus exigeantes que le cloud public. 

Le cloud public vous propose :

  • une grande simplicité et une flexibilité d’utilisation (aucun achat de matériel supplémentaire n’est à prévoir, l’application est très rapide à télécharger) ;
  • un coût raisonnable (vous ne payez que ce que vous consommez) ;
  • des capacités de stockage capables de servir une multitude d’utilisateurs au même moment ;
  • des services qui ne sont pas adaptés à tous les besoins des entreprises, notamment celles qui ont un très gros volumes de données à traiter ;
  • une faille possible dans la sécurité des données, car ces dernières sont hébergées sur l’internet public et sont potentiellement accessibles à des regards malveillants. Il est donc nécessaire de vérifier les normes et le niveau de sécurité d’une application de stockage des données hébergées dans le cloud public.

Le cloud privé vous propose :

  • une flexibilité accrue (nombre et performances des serveurs, personnalisation de l’environnement, etc.) ;
  • un contrôle très complet sur la maintenance des données conservées sur un réseau privé;
  • une mutualisation des ressources informatiques sur les appareils connectés au sein d’une même entreprise ;
  • un prix d’abonnement fixe par rapport au nombre d’utilisateurs et au type de serveurs ;
  • une sauvegarde des ressources et une baisse des coûts avec l’exploitation des serveurs de l’entreprise ;
  • la réponse à une exigence optimale de sécurité et à un haut niveau de contrôle pour les entreprises réglementées. Le cloud privé est hébergé par des liens privés et très sécurisés, ce qui n’est pas le cas via le cloud public.

Cloud privé vs cloud public, quelle solution choisir ?

Chacun des deux systèmes, le cloud privé et le cloud public, présentent des avantages et des inconvénients. Cependant, le cloud privé semble plus adapté pour un volume de stockage important et pour un niveau de sécurité renforcé. Et il est plus personnalisable, car le cloud privé est adapté aux propres critères et à l’infrastructure de votre entreprise.

Si votre entreprise héberge des données sensibles, votre choix se dirigera sur le cloud privé. Ceci afin d’éviter de partager des documents confidentiels avec d’autres entreprises concurrentes. Et aussi pour vous assurer d’avoir la maîtrise de vos données sensibles en interne.

En conclusion, une dernière solution s’offre à vous : le cloud hybride. C’est une solution mixte entre le cloud privé et le cloud public. En effet, le cloud hybride vous offre la possibilité de stocker vos données confidentielles sur le cloud privé. Et d’utiliser le cloud public uniquement pour stocker les informations non sensibles.

Pour vous faire votre propre idée sur les avantages du cloud privé, nous vous proposons de tester gratuitement notre solution de messagerie sécurisée adaptée aux entreprises du secteur réglementé. Dès à présent, demandez votre compte démo et contactez-nous !

Qu’est-ce qu’un cloud privé ?

cloud privé

Le cloud privé permet une solution de messagerie sécurisée et de communication unifiée pour héberger les données sensibles de votre entreprise. En effet, le cloud privé répond aux exigences de confidentialité et de sécurité informatique de votre secteur d’activité. Si votre entreprise nécessite des besoins spécifiques de sécurité, le cloud privé est la solution la plus adaptée. En plus, vous n’avez pas besoin d’acquérir de nouveaux serveurs. Ainsi, vous pouvez utilisez votre propre environnement informatique ou bien utiliser un fournisseur de services. Entrons dès à présent dans le vif du sujet !

Un cloud privé, de quoi s’agit-il ?

Le Cloud privé est installé sur les serveurs internes d’une entreprise et vos données. Vous restez donc maître de vos données. En effet, vos ressources ne sont pas partagées avec plusieurs autres utilisateurs. C’est pourquoi le Cloud privé vous permet d’avoir une organisation flexible et d’exercer un contrôle complet de vos serveurs. Pour installer un Cloud privé, vous pouvez utiliser l’intranet de votre société ou bien un hébergement via le datacenter d’un fournisseur d’accès. Avec un Cloud privé, votre entreprise centralise et utilise ses services informatiques de façon beaucoup plus flexible qu’avec un Cloud public.

Les avantages du cloud privé

Le Cloud privé vous permet de :

  • disposer d’un niveau de sécurité nettement plus élevé qu’avec le cloud public ;
  • utiliser un matériel informatique de qualité optimale ;
  • de regrouper vos serveurs en un réseau interne inaccessible aux personnes extérieures à votre entreprise ;
  • de centraliser vos ressources et vos données avec des capacités de stockage qui correspondent réellement aux besoins de votre entreprise ;
  • de disposer d’un service d’assistance technique et de maintenance entièrement dédié à votre secteur d’activité ;
  • de pouvoir changer les configurations du Cloud privé en fonction de l’évolution de votre entreprise ;
  • de réduire le temps de traitement et de planification des tâches à effectuer ;
  • d’optimiser la cohésion entre vos équipes de travail ;
  • de partager vos données avec les collaborateurs et les salariés qui disposent des autorisations nécessaires pour accéder à votre messagerie sécurisée ;
  • d’avoir une plus grande transparence dans le traitement et la confidentialité des données hébergées ;
  • de bénéficier d’une offre de consommation à la demande et d’avoir la possibilité de réduire les coûts d’exploitation de votre entreprise.

Le Cloud privé est un système fermé dans lesquels les paramètres de sécurité et les garanties de services correspondent vraiment à vos besoins. Ainsi, les démarches de facturation sont simplifiées et la tarification concerne les seules offres souscrites par votre entreprise. Cela évite d’éventuels litiges juridiques et financiers qui peuvent survenir lorsque les hébergeurs du cloud se situent dans des pays étrangers.

Quelles sont les entreprises concernées par le cloud privé ?

Le cloud privé est plébiscité par les entreprises des industries réglementées. Cela regroupe les banques, les compagnies aériennes, les compagnies de transport, les sociétés d’assurances, les institutions publiques comme l’éducation, la santé, le gouvernement, l’armée, etc. En effet, ces entreprises hébergent des informations très sensibles et les données confidentielles de leur clientèle ou de leurs partenaires.

A ce titre, elles n’ont pas le droit légal d’utiliser les messageries publiques hébergées dans le cloud public (Gmail, Outlook, WhatsApp, etc.). D’autant plus que ces messageries ne sont pas hautement sécurisées ! Elles peuvent donc les exposer au danger de piratage informatique (ransomware, phishing, etc.). En effet, les actes de cybermalveillance ont explosé ces dernières années. Le piratage de comptes bancaires et de données confidentielles continue de faire des ravages en France et dans le monde entier.

Ce mode opératoire a pour mission d’extorquer les données sensibles afin de piéger les entreprises et les utilisateurs du Web. Pour se protéger des hackers organisés en réseaux internationaux, le Cloud privé répond à votre besoin accru de sécurité numérique. Il propose une solution adaptée et flexible pour combattre les cyberattaques.

Qui sommes-nous ?

CommuniGate Systems est nouvellement implantée en France. A ce titre, nous respectons et appliquons les directives imposées par le RGPD (Règlement Général de Protection des Données). Par conséquent, nous ne sommes pas contraints à l’application des lois du règlement général de protection des données « Patriot Act » et du « Cloud Act ». Ces deux lois américaines visent à permettre les écoutes et la surveillance de personnes suspectées de terrorisme sans avoir besoin de recueillir leur consentement préalable. Notre application de messagerie sécurisée héberge vos données dans le cloud privé européen et n’est donc pas soumise au droit américain.

Nous vous proposons une solution de messagerie sécurisée et de communication unifiée dans un cloud privé qui permet de réellement sécuriser l’ensemble de vos communications. Pour éviter de se trouver en situation de vulnérabilité informatique, plus de 17000 organisations à travers le monde nous ont déjà fait confiance !

Pour vous permettre de vous faire votre propre idée sur le taux de sécurité, le taux de confidentialité, la qualité ainsi que les nombreux services offerts par notre application de messagerie sécurisée, rien de plus simple ! Vous pouvez d’ores et déjà réserver votre compte démo gratuitement et tester notre application sur mobiles et internet. Envie d’un compte démo ? Contactez-nous et nous vous répondrons au plus vite !

Does Europe control the Cloud it depends upon?

In recent times with the advent of GDPR the long standing concern over individual rights and privacy have manifested into public awareness. The fight for tax revenues generated by foreign search engine and advertising services raise the question of jurisdictional control over the “cloud”. Business entities that span sovereign frontiers are nothing new, but does the Cloud have a frontier?

This question of control or regulatory rights over the “Cloud” has become central to the business question of who actually is controlling whom. Where does the border start and stop and who actually has the jurisdictional rights to regulate that?

How does regulated industry remain compliant in the Cloud?

Regulated Industries find themselves in a very precarious dilemma between leveraging the economic benefits of the Cloud, but also retaining security and control over their data. Often times a bank can have millions of clients; providing them with access to self-care web applications that contain personal information. Yet these clients can be physically in different jurisdictions from where that personal data is stored. How is that data controlled? Where is the data preserved and/or distributed into the Cloud for redundancies?

Unified Communications has quickly become a monopolistic reality; pulling global organizations into the jurisdictional control often times by American regulation. Regulated corporations are required to protect confidential information, quite frequently embedded in email messages. For these industries they find privacy at the top of the concerns for the organization as they adopt Cloud technologies.

European leaders are using foreign products to communicate “securely”!

It is rare to find a person across Europe without a consumer messaging application on their mobile device. More troubling is those that are working within a regulated industry. These consumer services are typically paid for by data collection, tracking or “selling” your information to publicity partners. The choices to move from a “free” texting application to one that is based in Europe and controlled under the jurisdictional laws of Europe are finite and nascent at best.

It is a not too small a secret that many of our leaders in Europe (all the way to the presidential palace) are using mobile chat applications from American, Chinese, or Russian developers. This is the dilemma dropped into the month of Cybersecurity for regulated industries in Europe. The choices are often few and comfort levels with free consumer applications are a scary reality when security is considered for European organizations.

Whom then is in control of the “Cloud” and how can we provide an offramp to a European Cloud based system and technologies?

As State security services move into the private sector domain to gain access to data or “traces” of illicit data points, these actions often times are seen as trampling on rights once considered foundational personal rights. “Why would anything be hidden if it is legal??” some would argue. While the opposite of that is….do we not remember when security forces were opening up the post mail, or tapping phones or rummaging through trash cans; all without permission….??

Clearly balancing the ability of law enforcement to do their jobs to protect us while also allowing the public to have rights is tricky if not an endless debate. Some would argue there must be a “key” to gain access to systems that are ever increasingly secure (encrypted). But do not these very “back door” access methods open the door to abuse?

With change comes opportunity

Nevertheless, no matter which way the scale tilts for you, the regulated industry in Europe has opportunities for managed services providers. Specialized providers that can manage applications and secure data within the juridiction are valuable. Unified Communications in a private cloud under European law has strong potential as regulators view cybercrime growth.

At CommuniGate Systems we find ourselves right on the balance between the industries we serve and the regulators that approve our products. Learn how we can help you find a place in the cloud by staying in Europe. Our services remain within our Luxembourg data center with License origination being European at all times.