Télétravail et cybersécurité : quels sont les risques ?

Grâce à la magie des outils numériques, le télétravail devient plus simple à utiliser et fait la préoccupation de plusieurs entreprises. Il est démontré qu’aujourd’hui près d’un salarié sur trois pratique le télétravail à une fréquence régulière. Vous avez souvent recours à ce mode d’organisation de travail pour répondre aux attentes de vos salariés. Cependant, vous pouvez doter votre entreprise d’un système de sécurité, il y a toujours certaines situations qui l’exposent à une menace informatique. Vous découvrirez dans cet article les risques auxquels votre entreprise s’expose avec le télétravail et la messagerie sécurisée que nous vous proposons.

Que comprendre par télétravail ?

Le télétravail est une pratique professionnelle qui consiste à travailler depuis chez soi à travers différentes plateformes numériques. C’est donc un travail à distance. Cette possibilité est octroyée pour les salariés qui sont en permanente mobilité et ne peuvent ainsi se stabiliser dans les locaux de l’entreprise pour travailler. Pour cela le télétravail devient une nécessité pour ceux-ci. En tant qu’entrepris, vous faites souvent ce choix pour simplifier votre travail collaboratif avec vos employés et pour développer leur flexibilité et bien-être au travail.

Quand le salarié en télétravail devient un danger pour votre entreprise

Installer un télétravail ne consiste pas seulement à déplacer son smart phone ou son ordinateur professionnel chez soi et commencer par travailler. Certes, il n’y a encore rien de plus merveilleux que de laisser travailler votre salarié depuis sa maison ou son espace de travail s’il est en mobilité. Mais des études ont montré que ces salariés sont autant sous pression en télétravail que s’ils sont dans les locaux de votre entreprise. Ainsi ils deviennent la cible de prédilection des pirates informatiques.

L’entreprise peut faire face à une violation de données consécutive au manque de vigilance de l’employé en télétravail. Par exemple, il suffit que le salarié adresse mal un courriel, stocke mal un fichier ou qu’il ne soit pas vigilant sur un mot de passe pour que la cybersécurité de l’entreprise soit fragilisée. Au-delà de ces aspects, les risques peuvent résulter d’autres facteurs quand le télétravailleur s’exerce depuis son espace de working. 

Entre autres, il s’agit :

  • D’un travail sur la base d’un matériel non sécurisé 
  • De l’utilisation d’un réseau non-protégé 
  • De l’envoi et la réception des fichiers sensibles sur des équipements non-sécurisés 
  • Du piratage et de l’espionnage dans les transports communs 
  • De l’usage des réseaux wifi dans certains lieux publics (les hôtels par exemple) 
  • De la navigation sur les sites douteux avec son ordinateur de travail 
  • Du téléchargement sans l’autorisation de la DSI 
  • Du partage des fichiers en PJ avec l’environnement externe de l’entreprise

Le télétravail fait le nid aux hackers à travers les e-mails

Peu importe les outils de sécurité que vous ayez mis en place dans votre entreprise pour les salariés en télétravail, que cela soit les anti-virus, les pare-feux… cette pratique laisse ouvert un champ d’infiltration des hackers. L’e-mail est le principal vecteur qui occasionne la fragilité de votre système de sécurité numérique.

En effet, les expériences ont démontré que l’e-mail a gagné la priorité comme étant un outil de communication professionnelle. Plusieurs organisations y ont recours pour leurs différentes opérations professionnelles surtout quand il s’agit du télétravail. Ce canal qui devrait favoriser une communication sécurisée devient de plus en plus sujette à une menace écrasante d’hacking.

Selon une étude statistique réalisée en France, chaque mois environ 35.000.000 d’e-mails sont échangés avec 25000 tentatives de phishing. Ce trafic est particulièrement spectaculaire chez les entreprises qui incluent une notion d’urgence et de transaction d’argent présentant un lien dans l’e-mail.

Par ailleurs, il y a d’autres formes d’attaques auxquelles votre entreprise s’expose avec vos salariés en télétravail. Il s’agit par exemple du botnet Mukashi qui peut s’attaquer à votre stockage. En considérant toutes ces menaces, il apparait comme une urgence d’éduquer vos salariés sur les risques du télétravail et de faire ce qui est de votre responsabilité. Cela implique que vous devez mettre en place des outils de messagerie à la limite sécurisés.

Notre messagerie sécurisée vous donne une tranquillité d’esprit

Si votre messagerie n’est plus en sécurité, il n’est plus tabou que la réputation de votre entreprise soit entachée. De jour en jour, les boites de messagerie comme outlook, hotmail, gmail et whatsapp sont piégées et peuvent entrainer une fuite de vos données sur internet. Selon une étude, 20 % des entreprises françaises ont été victime d’une cyber-attaque en 2020.

C’est à juste titre que notre société vous propose une messagerie sécurisée qui épargne tout risque d’insécurité de votre entreprise. Vous avez plusieurs raisons d’utiliser cet outil. Mais la principale est qu’il possède un système de cryptage de messages. Ainsi, votre boite ne peut être espionnée sans votre consentement. Elle n’obéit pas aux lois anti-règlement général de la protection des données que constituent le Cloud Act et le Patriot Act.

Comme vous le savez déjà, le télétravail présente plusieurs risques pour votre entreprise. Mais vous pouvez prévenir ceux-ci en optant pour notre service de messagerie sécurisée. Nous vous laissons le loisir de le tester gratuitement. Contactez-nous rapidement pour obtenir votre compte démo !

Digital workplace : relevez le défi step by step

Vous êtes une entreprise ou une institution ? Souhaiteriez-vous impliquer des changements positifs dans votre mode de travail collaboratif avec les employés et booster votre stratégie numérique ? La digital workplace est devenu la norme qui vous permet d’échanger des connaissances et de fluidifier le travail collaboratif. Selon une étude en France par exemple, 77 % des organisations stipulent que ce lieu de travail participe sensiblement à leur croissance. Pourquoi utiliser ce lieu de travail numérique ? Comment l’organiser? Comment sécuriser vos informations ? Découvrez dans cet article comment réussir votre digital workplace avec une sécurité de pointe.

La digital workplace, une intelligence artificielle au cœur du travail collaboratif

La digital workplace est une plateforme sociale et collaborative. Parmi tous les intranets, il représente le plus efficace environnement de travail numérique qui rassemble tous vos besoins de travail sur votre bureau. Elle vous offre des options et outils en fonction de votre secteur de travail. A cet effet, il doit être utilisé par tous les collaborateurs, même ceux qui sont en permanente mobilité. Au regard de plusieurs raisons, la digital workplace est un défi à relever pour toutes les organisations et surtout celui de la sécurité des données.

D’abord, dans le mode de travail traditionnel, les employés sont appelés à utiliser un nombre croissant d’outils (un calendrier, un outil de messagerie, un logiciel de gestion de projet, etc.). Sur la digital workplace, toutes les informations sont centralisées à l’aide des intégrations via API ou webhooks. Ce lieu de travail numérique permet un accès rapide à toutes ces informations pourvu que les applications soient intégrées à la plateforme avec les indicateurs, des informations et des alertes.

Aussi, si votre entreprise coopère avec d’autres, les partenaires, les clients, vous pouvez les intégrer à votre digital workplace. Les avantages de ce lieu de travail numérique sont énormes. 

Par extension, la digital workplace vous garantit :

  • La simplification des workflows ; 
  • Le partage des documents ; 
  • L’accès simplifié à l’information ; 
  • La fluidité des échanges ; 
  • La réduction du nombre d’outils à maîtriser ; 
  • La compétitivité et la réactivité ; Etc…

La digital workplace apparait ainsi comme un intranet pour réconcilier l’entreprise et ses employés puis contribue à une meilleure collaboration. Chaque collaborateur a la possibilité de paramétrer son bureau, selon ses besoins et ses exigences. L’entreprise a le contrôle sur tous les ajustements grâce au Système d’Identification Unique (SDI) qui assure l’interaction.

La sécurité des données sur votre digital workplace

Il n’est plus à démontrer que les entreprises ont de plus en plus d’informations sensibles dont la fuite pourrait être un risque fatal pour elles. Pour cela, l’utilisation des logiciels comme gmail, whatsapp, outlook… constitue une aventure périlleuse. Cependant, la sécurité des données sensibles est l’une des clés d’un digital workplace performant et efficace.

C’est à juste titre que notre entreprise a opté de vous proposer une application de messagerie exclusivement protégée pour une communication unifiée avec un cloud privé. CommuniGate est une entreprise américaine implantée en France. Nous sommes soumis à la législation française, ce qui vous éloigne des investigations du « patrioct act » et « cloud act » comme c’est le cas aux Etats-Unis. C’est main dans la main que nous travaillons pour vous offrir de belles expériences au sein de votre digital workplace.

L’adhésion des collaborateurs, le pivot d’une transformation

Pour mettre en oeuvre votre digital workplace, il est important de garder à l’esprit que c’est une transformation stratégique que vous voulez apporter dans votre mode de travail avec vos employés. Ainsi, pour le faire vous devez savoir qu’elle est centrée sur vos collaborateurs et mérite leur adoption et une bonne utilisation. Si vous avez l’adoption de vos collaborateurs, il est judicieux de passer aux étapes suivantes :

1. Identifiez les besoins de l’entreprise avec vos collaborateurs

Vous ne pouvez rien sans associer vos collaborateurs dans le processus de mise en œuvre de digital workplace. C’est le lieu où plusieurs questions se posent sur les enjeux de l’entreprise. Ces questions sont généralement axées sur les objectifs que le lieu de travail numérique va permettre d’atteindre. Il s’agit par exemple de l’amélioration du travail collaboratif, d’automatisation de certains processus, de la sécurité des données, du partage de connexion à la plateforme…

2. Travaillez sur les niveaux de changements

Il s’agit ici de définir l’environnement du travail en déterminant les outils appropriés et adaptés, en cadrant le champ de leur application puis en identifiant de nouvelles pratiques qui pourraient être liées à leur usage.

3. Créez un bloc communautaire dynamique

Pour que votre projet de digital workplace réussisse, vous devez former vos collaborateurs en de groupes selon les compétences diverses qu’ils possèdent. Vous allez ainsi vous appuyer sur les nouvelles méthodes de travail et animer ces communautés internes pour créer une dynamique interne. Ce faisant, vous accélérez l’engagement de vos collaborateurs et la pérennisation de votre projet.

4. Ne laissez pas ternir la flamme de vos collaborateurs

Vos collaborateurs demeurent la clé de voûte dans le processus de transformation digital workplace. Voilà pourquoi vous ne devez pas laisser échoir leur engagement. Il est donc question de les accompagner au-delà de leur adhésion pour les maintenir dans la durée.

La digital workplace reste un défi que vous devez relever avec vos employés pour profiter d’une réactivité, compétitivité et efficacité dans votre travail collaboratif. Votre inscription dans ce changement en tant qu’une organisation vous permet de dépasser le stade du travail de bureau physique qui ne répond forcément pas à vos contraintes.

Pour aller plus loin dans votre projet de digital workplace, vous pouvez adopter notre messagerie sécurisée avec compte démo conçue sur mesure pour la protection de vos données.